DUATHLON DE PONTIVY

Une histoire qui recommence
mardi 28 avril 2015
par  MOTIVO
popularité : 46%

Après une année compliquée, je retrouve enfin le goût et la capacité de concourir.
Passons... la reprise se déroule en équipe et quelle équipe : " QUE DES DINGUES" !!!!
Annonçons la couleur SPOKE, SPOKY, MOTIVO et Mr YAMAT.Vous comprendrez par là que le speaker a eu quelques difficultés à prononcer le nom d’olivier.
Nous étions également accompagnés de la gente féminine du BKE composée de DEO, KRAMPS et MANU.
Pour nous, la tactique est simple dixit "SPOKE", partir à fond et accélérer progressivement. Car il faut, comme il le souligne, donner " du RYT, du RYT, du RYT".
A l’échauffement l’ambiance est à la déconne. Les départs se font toutes les minutes et notre tour arrive enfin. Nous sommes sur la ligne lorsque nous expliquons à SPOKE toutes les différentes règles qu’encadrent le duathlon. Son regard en dit long sur la détresse du pauvre homme.
Le top départ est donné, nous entamons les 5 kilométres de course à pied, le RYThme est bon pendant les deux premières minutes et puis là c’est le drame.
Croyez moi ou pas, mais les deux Texier ce sont mis à oublier le "réflechissement" et le coté obscure commence à reprendre le dessus. Notre premier parcours pédestre se passera donc de façon saccadée entre "je réfléchis, j’accélère"...
Nous arrivons dans le parc vélo, changement de chaussures. Alors, autant les texier courent comme des lapins autant pour se changer c’est plutôt "tortue". Spoky n’arrive pas pas à enlever sa chaussure, il a fait un double nœud l’andouille. YAMAT et moi attendons sur l’aire de départ, après versification de l’arbitre sur le nombre de personnes de l’équipe nous nous élançons. SPOKE jette un regard à l’arbitre, je pense que celui ci tremble encore. Je pars un peu fort ou un peu optimiste. Il est vrai que les premiers 200 mètres sont plats . On peut naïvement c’est vrai mais on peut, se prendre pour "Braddley Wiggins" mais cela ne dure pas.
Changement de terrain, place à la grimpette de 5km. Spoky parti en dernière position passe devant, et Mer.. ; le ton est donné ou dois je dire " mon chemin de croix" commence.
J’en baverai toute la partie vélo, entre montée à la SPOKY et descente à la YAMAT et croyez moi le terme est exact. Nous arrivons à fond sur la fin du parcours cycliste si bien que notre SPOKE est à deux doigts de terminer son dernier virage dans le Blavet. Une douce voix vient de hurler "ATTENTION A LA LIGNE SINON PENALITE" il s’agit de l’arbitre. La sérénité de SPOKE est mise a rude épreuve. Surtout lorsque nous rentrons à nouveau dans le parc vélo guidé par YAMAT et son sens légendaire de la géolocalisation, en clair erreur de rangée, pas de problème nous passons sous les ganivelles. Oui mais non, dans le parc il y a une arbitre qui nous fait signe de stopper immédiatement nos acrobaties car elles ne sont pas autorisées par le règlement. SPOKE lui expliquera les limites de la tolérance en deux phrases, elle ne demandera pas plus d’explications et passera son chemin.
Nous attaquons la dernière partie pédestre, bizarrement la transition a été moins longue, normal SPOKY n’a pas fait ses lacets !.YAMAT qui a roulé très fort sur la partie vélo connait a son tour quelques difficultés. L’envie de vengeance est grande mais non le coté obscure des "SPOKIENS" ne passera pas par moi .
Nous passons la ligne après 1h15 d’effort intense mais dans une ambiance vraiment sympa. Merci aux supportrices MARIELLE, MOTX , FLORENCE, NADIA et les enfants pour leurs encouragements.


Commentaires

Logo de Didier L'embrouille
mercredi 29 avril 2015 à 13h49 - par  Didier L’embrouille

Ben salut mon p’tit kéké d’motivo ! C’est moi, Didier, Didier l’embrouille !
Eh ben dis donc, y suffit kon lui parle de Rancy et y sort ses p’tits poings musclés, le p’tit kéké ! mais asskondi du côté d’rancy, y parait konl’suivait à la trace le Motivo ce jour-là... eh ouais, rapport à la bave ki lui coulait sur tout l’parcours vélo... beurk !!!! Kanto règ’s du triathlon, mon copain Spoke (eh ouais, Spoke, ça c’est un vrai gentleman komm on n’en trouve que du côté d’Rancy !) y m’les a bien esssplikés, preuve kil les a bien comprises ! Elles sont simples... elles tiennent en UN mot : PENALITE ! PENALITE ! PENALITE !

Allez sans rancune mon p’tit kéké et RV du côté d’Rancy pour baver un peu !!! (humour... humour... mon p’tit kéké !)

Document joint :  motivo-2.jpg

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


10 sites référencés dans ce secteur

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 26 mars 2019

Publication

649 Articles
5 Albums photo
Aucune brève
54 Sites Web
33 Auteurs

Visites

1 aujourd’hui
38 hier
264776 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés